Tips

Poliquin Live

Détoxifier... Pour les Enfants ?

Friday, July 29, 2011 3:02 PM
Par Charles Poliquin

J'ai déjà recommandé que les futures mères passent au moins deux ans à détoxifier leur organisme avant d’essayer de tomber enceinte pour réduire le niveau de toxines présent dans ce dernier. Cela semble extrême à certains, mais puisque le bien-être des enfants est en jeu,  je maintien cette recommandation et j’en parle à tous mes clients et étudiants.  Afin d’étayer  mon raisonnement et le faire voir sous une autre perspective, laissez-moi citer  un exemple de recherche qui montre l'ampleur de ce problème. En août et septembre 2004, la Croix-Rouge nationale américaine a échantillonné  le sang de cordon ombilical de 10 bébés dont une analyse faite par  le Groupe de Travail Environnemental (Environmental Working Group) avait révélé un spectre énorme de toxines, des produits chimiques, des polluants, des métaux et plus.  Le coût moyen pour le laboratoire  était de 10,000 $ par échantillon. Leurs découvertes sont tout simplement à couper le souffle:
 
Voici une liste de ce qui a été trouvé dans ces échantillons – gardez en tête qu’il s’agit du sang de cordon ombilical :

-  287 produits chimiques ont été détectés

-  Parmi ceux-ci : des pesticides, des résidus de produits de consommation, des rebuts de la combustion du  charbon, de l'essence et des déchets divers.

- Entre autres 8 dérivés du perfluorocarbone, produits utilisés comme détachant et dégraisseur industriels, dans les emballages de restauration rapide, les vêtements et l’industrie textile (incluant un produit chimique issu du Teflon nommé PFOA)

- Des douzaines de produits à base de bromine utilisés dans les extincteurs chimiques

- 180 des 287 produits chimiques trouvés sont connus pour causer le cancer chez les humains ou les animaux

- 217 de ces mêmes produits sont toxiques pour le système nerveux et le cerveau

- 208 ont causé des déformations à la naissance ou un développement fœtal anormal  lors de tests sur les animaux

- 177 ont un impact négatif sur le système immunitaire

- 275 de ces 287 substances affectent l'estomac, la santé intestinale ou les deux
Les chercheurs conseillent surtout d’éviter autant que possible les sources potentielles de toxicité. Bien que je sois de tout coeur d'accord avec eux, ces toxines sont si omniprésentes et insidieuses qu'il n'y a aucune façon de les éviter complètement. Notre corps est conçu avec ses propres systèmes de désintoxication et il nous revient de maximiser leur efficacité – des systèmes comme le foie, la peau et même notre propre système d’évacuation des métaux lourds.  La meilleure approche à suivre est de réduire notre exposition à ces substances toxiques chaque fois que c’est possible, et de fournir à notre organisme tous les nutriments nécessaires dont le il a besoin pour faire fonctionner de manière optimale nos systèmes de détoxification.

C’est en réduisant la quantité de toxines déjà stockées dans notre corps, et en évitant de les faire passer aux plus vulnérables d’entre nous, que nous aurons des  enfants plus sains et vigoureux et  des mères plus en santé.

- Une investigation majeure sur les produits chimiques industriels, les polluants et les pesticides présents dans le sang ombilical : Environmental Working Group, July 14, 2005
http://www.ewg.org/reports/bodyburden2/execsumm.php
 

Copyright ©2011

FOLLOW US:

 

 

Join Our Email List Follow us on Twitter Follow us on Facebook Follow us on YouTube Follow us on Instagram